LE MUR VEGETAL

Publié le par Lucile Guérin

C'était pour faire un cadeau à Isabelle. La fête des mères approchait, une occasion à saisir.

J'avais déjà repéré le système: récupérer une palette de la taille voulue plus une autre. Démonter puis remonter les planches. Se procurer le matériel nécessaire pour la garniture et c'était fait.

On le pense mais dans la réalité c'est plus difficile. Il a fallu deux dimanches à Villecresnes, l'aide de Jean et de Pascal puis les finitions à Bagneux pour réaliser LE MUR VÉGÉTAL.

J'avais vu ça dans les Alpes l'an passé près d'une maison. Je l'ai revu dans un magasin de plantes (Truffaut pour ne pas le nommer), la réalisation semblait accessible.

Les Garçons étaient d'accord et trouvaient mieux de le peindre. Après avoir fait le choix des couleurs les voilà à l’œuvre. Il fallait travailler en secret.

Il y aura du bleu,

Il y aura du bleu,

du jaune et du rouge. Fabio et Corentin poussent les finitions jusqu'aux rebords et aux planches intermédiaires.

du jaune et du rouge. Fabio et Corentin poussent les finitions jusqu'aux rebords et aux planches intermédiaires.

LE MUR VEGETAL
Le cadre doit être consolidé.

Le cadre doit être consolidé.

L'emplacement des plantes est savament choisi.

L'emplacement des plantes est savament choisi.

C'est terminé.

C'est terminé.

Il faut juste penser à l'arroser.

Fabio dira:" c'est le plus beau cadeau de fête des mères que l'on a fait."

Toutes les plantes n'ont pas résisté à la sècheresse... l'avantage c'est que l'on peut toujours en replanter.

Le mur végétal trône sur la terrasse derrière la maison.

Commenter cet article